BDSM : qu'est-ce que la croix de Saint-André ?

November 5, 2023
BDSM

L'univers du BDSM est vaste et comprend de nombreuses pratiques sexuelles intenses comme le sadomasochisme. La réalisation des actes sexuels sadomasochistes nécessite l'utilisation de certains accessoires et équipements parmi lesquels on retrouve la croix de Saint-André. Cet accessoire sexuel est un must have pour les amateurs de jeux SM qui l'utilisent régulièrement lors des sessions de soumission et de domination. Dans cet article, nous expliquons plus en détail ce que signifie la croix de Saint-André et les pratiques sexuelles auxquelles elle est liée.

Le concept et l'histoire derrière la croix de Saint-André

La croix de Saint-André est un véritable symbole de la soumission et de la domination. Il s'agit d'un instrument de torture utilisé depuis l'Antiquité. Son origine serait religieuse et remonterait au XIe siècle. Elle est associée à l'apôtre du même nom et à la croix sur laquelle celui-ci a été attaché et supplicié. Elle est composée de deux pièces (le plus souvent en bois) placées en diagonale et formant un X.

Elle permet de garder la personne qui y est attachée dans une position debout écartée. En raison de sa forme et de son usage pour la torture, cet équipement a été très rapidement introduit dans l'univers du BDSM. Il a été porté à l'attention du public récemment grâce au film érotique 50 nuances de Grey. Cet instrument érotique se décline désormais dans un grand nombre de modèles.

Comme on peut le voir sur le site de cette boutique BDSM par exemple, elle existe dans des couleurs, des matières et des design variés. De nos jours, la croix de Saint-André est présente dans tous les donjons dignes de ce nom. Elle est utilisée comme outil d'attachement et de contrôle du partenaire soumis.

Ce meuble SM possède des anneaux d'accroches dans lesquels on insère des menottes, une laisse ou une corde pour immobiliser le soumis ou la soumise lors des séances de domination. Les membres (mains et pieds) de la personne dominée sont éloignés l'un de l'autre de manière à permettre une exposition parfaite du corps. Ainsi, le dominant peut garder le soumis ou la soumise sous contrôle tout en ayant un libre accès à son corps.

bdsm croix de saint André

Les différentes pratiques BDSM liées à la croix de domination

La croix de Saint-André invite à des jeux sexuels très imaginatifs. Toutes sortes de jeux érotiques impliquant la soumission et la domination peuvent être pratiqués sur cet équipement SM. Le bondage est la pratique sexuelle dans laquelle cet équipement BDSM est le plus souvent utilisé. Cette façon d'immobiliser le soumis rend l'expérience bien plus excitante pour les deux partenaires. Les sensations d'impuissance et de vulnérabilité du soumis sont démultipliées puisqu'il est totalement à la merci du dominant.

La croix de domination est aussi utilisée dans les jeux d'impact comme la fessée et la flagellation. La personne dominée peut être attachée dans une position qui facilite la fessée, c'est-à-dire de dos. Elle offre ainsi ses fesses, son dos et l'arrière de ses cuisses à la vue de son maître ou de sa maîtresse. Par contre, lorsqu'elle est attachée de face, ce sont ses seins, ses parties intimes et ses cuisses qui sont exposés aux multiples coups de fouet ou de cravache.

En plus d'intensifier les sensations offertes par le jeu d'impact, la position debout est plus sécurisante. Elle réduit, en effet, les risques de blessures qui pourraient survenir lorsque le partenaire soumis est attaché dans d'autres positions. Les adeptes de jeux de stimulation du corps utilisent souvent la croix de Saint-André pour "écarteler" leur soumis(e), afin de lui infliger une douce torture. Le maître ou la maîtresse peut effectuer différentes formes de stimulation pour taquiner les zones érogènes du corps de son soumis et augmenter son excitation.

Chatouillement, travail des seins, électrostimulation, stimulation par la cire chaude ou glaçons, les possibilités de stimulation du corps dans cette posture sont multiples. Les jeux d'humiliation sont encore plus intéressants et excitants lorsque l'homme ou la femme est attaché à la croix et complètement à la merci de son maître ou de sa maîtresse. Enfin, la croix de Saint-André permet les pénétrations anales et/ou vaginales avec les doigts ou des sextoys.

Utilisation de la croix de Saint-André : quelles sont les précautions à prendre ?

Pour faire une expérience de bondage excitante et sécurisée avec une croix de Saint-André, il est important de prendre quelques précautions. Avant tout, les partenaires doivent établir des règles claires et définir ensemble des safewords (verbaux ou non verbaux) à utiliser en cas d'inconfort ou autres problèmes. Ensuite, ils doivent s'assurer que la structure est bien solide et qu'elle ne risque pas de céder au cours de l'acte. Pour cela, avant le début de la séance SM, il faut procéder à une rapide vérification des écarteurs au sol et de la fixation de l'outil au mur.

On recommande de mettre une bâche au sol pour le protéger des projections de liquide. La pièce dans laquelle il est envisagé d'installer la croix de Saint-André doit être assez spacieuse. Le partenaire dominant a besoin d'assez d'espace pour se mouvoir facilement et brandir ses accessoires de flagellation. Il faut éviter, en outre, de faire des liens trop serrés, car cela pourrait bloquer la circulation sanguine et entraîner des problèmes de santé très grave. Le maître ou la maîtresse doit également s'assurer que la personne immobilisée maîtrise bien les signaux d'arrêt avant de commencer la séance.

Il est essentiel de toujours respecter les temps de récupération et les soins après une séance (aftercare), une fois le jeu SM terminé. Le Dom doit toujours prendre le soin de désinfecter la croix de Saint-André et les autres accessoires sexuels entre chaque utilisation. Il ne faut pas oublier que le consentement et le respect des limites de chacun sont très importants dans l'univers du BDSM. Chaque pratique sexuelle qui sera réalisée doit être consentie par chaque partenaire.

bdsm croix de saint André

Conseils pour les débutants sur la sécurité et le respect nécessaires

S'il s'agit de la première expérience de bondage du soumis avec la croix de Saint-André, il est conseillé de démarrer en douceur. Pour un début, il est préférable de commencer avec des temps d'immobilisation assez courts et d'éviter les attaches trop serrées. Il faut miser beaucoup sur la communication et privilégier un contact visuel rassurant.

Le partenaire dominant doit avoir une excellente maîtrise du maniement des accessoires de flagellation. Il faut veiller à toujours avoir à portée de main de l'eau, des ciseaux, une couverture, ainsi qu'une trousse de premier secours pour plus de sécurité.

Only Pleasure BlogKenzo Srivastrava

Nous vous faisons plonger dans notre quotidien d'explorateur du plaisir et de la sensualité.

Nous vous recommandons de lire les articles suivants :