Qu'est-ce que le Polyamour ?

September 21, 2023
Sexualité

Quand vous pensez au polyamour, qu'est-ce qui vous vient à l'esprit ? Pensez-vous à un couple de longue date qui cherche à épicer les choses en introduisant une troisième personne dans la relation ? C'est souvent la représentation la plus courante du polyamour que l'on trouve dans les films et les émissions de télévision, mais il existe en fait autant de façons différentes de pratiquer le polyamour qu'il y a de personnes sur cette planète.

définition polyamour

La définition de la relation amoureuse 

En général, quand on parle de relations amoureuses, on pense à des relations de couple, de deux personnes. Nous considérons comme acquise l'exclusivité affective (nous n'aimons que notre partenaire) et, dans la plupart des cas, l'exclusivité sexuelle (nous n'avons que des rencontres érotiques avec notre partenaire). Nous avons donc tendance à parler de relations monogames.

La monogamie est le modèle de relation dominant dans la culture occidentale. Nous partons du principe que c'est la façon naturelle et valable d'établir des liens d'amour et qu'elle est donc universelle et devrait répondre aux besoins affectifs de toutes les personnes.

La culture joue un rôle essentiel dans la transmission de ce modèle et nous incite à normaliser, à travers l'éducation, les modèles familiaux, les médias et les produits culturels (cinéma, littérature, musique, etc.), un modèle de relations amoureuses basé sur le couple et les mythes de l'amour romantique. Ainsi, un imaginaire collectif est généré sur ce que devraient être les relations sexo-affectives pour être satisfaisantes et réussies : la monogamie.

Ce modèle laisse toutefois de côté de nombreuses personnes qui estiment que leurs besoins affectifs et sexuels ne peuvent être satisfaits dans les modèles de relations monogames. Les personnes qui pensent qu'elles peuvent tomber amoureuses de plus d'une personne sans que le lien avec l'une d'entre elles ne soit remis en cause, les personnes qui recherchent de nouvelles intimités et de nouveaux engagements avec d'autres personnes, les personnes qui souhaitent des manières plus libres de vivre les relations amoureuses, etc.

Le polyamour englobe toutes ces façons de concevoir les relations amoureuses. Il soutient que, bien que nous ayons grandi avec ces modèles comme étant les seuls et que nous ayons appris à nous établir dans des relations monogames, nous pouvons choisir comment nous voulons que soient nos relations amoureuses. Ainsi, la monogamie n'est pas la seule façon d'établir des relations, et elle n'est pas forcément la plus adaptée à tous.

Le polyamour, en tant que modèle relationnel, choisit de rompre avec le format traditionnel de l'amour et de chercher d'autres façons de se rapporter amoureusement, de penser les liens affectifs, l'érotisme et l'intimité.

Alors, qu'est-ce que le polyamour ?

Il s'agit d'une orientation relationnelle qui propose la possibilité d'établir de multiples relations affectives, érotiques, intimes et engagées de manière consensuelle entre toutes les personnes impliquées dans la relation. Du polyamour, on comprend donc qu'il est possible d'aimer et d'établir une relation amoureuse avec plus d'une personne à la fois, à condition que cela se fasse de manière honnête et négociée, en recherchant le plaisir et le bien-être des personnes impliquées et en construisant des accords qui s'adaptent aux besoins de chacun.

Il n'existe pas de modèle unique pour établir des relations polyamoureuses : la clé des relations polyamoureuses réside dans la construction de formules relationnelles qui s'adaptent aux besoins des personnes impliquées, donnant lieu à des structures aussi uniques qu'elles le sont. Pour y parvenir, la communication et la négociation seront des éléments centraux de ces relations ; elles permettront de garantir les soins, de parvenir à des accords explicites et de faire en sorte que la formule relationnelle fonctionne pour toutes les personnes impliquées.

Il s'agit donc d'adapter les relations amoureuses d'une manière consciente et choisie. Cela implique une flexibilisation constante des relations au fur et à mesure de leur évolution dans le temps ; des modifications seront apportées aux accords si les besoins des personnes dans la relation changent, afin de garantir le maintien du bien-être et de la satisfaction.

E-book sexualité


Téléchargez notre e-book pour améliorer votre plaisir sexuelle 🔥

Qu'est-ce qui n'est pas une relation polyamoureuse ?

  1. Dans les relations ouvertes, par exemple, les partenaires sont d'accord pour avoir des relations érotiques avec des personnes extérieures à la relation, mais ils sont également d'accord pour qu'il y ait une exclusivité affective, c'est-à-dire qu'ils n'établissent pas de relations amoureuses avec d'autres personnes. Les relations ouvertes sont des relations non monogames, mais elles ne sont pas des relations polyamoureuses, puisque dans le polyamour, l'essentiel est l'établissement de liens amoureux avec plus d'une personne, indépendamment du maintien de relations érotiques. Tout comme il existe des couples monogames qui n'ont pas de relations sexuelles, il peut y avoir des relations polyamoureuses dans lesquelles il n'y a pas non plus de relations sexuelles.

  1. Il faut également différencier le polyamour de la polygamie (mariage d'un homme avec plusieurs femmes) ou de la polyandrie (mariage d'une femme avec plusieurs hommes). Le polyamour ne fait pas seulement référence à une structure dans laquelle une personne a plusieurs relations, ni au mariage en tant que tel, mais à la possibilité d'aimer les personnes que l'on souhaite de la manière dont on le souhaite, en fondant la relation sur l'honnêteté, l'engagement, la confiance, la communication et le respect.

Les modèles de famille et de couple évoluent. Les structures familiales et affectives qui, il y a quelques décennies, étaient méprisées ou marquées par un stigmate social (familles recomposées, monoparentales, homoparentales, sans enfant, cohabitant mais non marié, etc.) sont désormais perçues comme naturelles, comme faisant partie de la merveilleuse diversité des relations entre les êtres humains.

Cependant, il reste encore un long chemin à parcourir pour rendre les relations polyamoureuses visibles et comprises. Actuellement, le polyamour est encore assimilé à la promiscuité, ce qui pousse de nombreux polyamoureux à se sentir obligés de cacher leur orientation relationnelle au travail, dans la famille, etc. afin de ne pas porter ce stigmate. En outre, le manque de références culturelles pour les relations polyamoureuses laisse les gens sans lignes directrices pour apprendre à gérer ce type de relation.

La dénaturalisation du modèle monogame, basé sur l'amour romantique, impliquera un nouvel apprentissage permettant de prendre la température de ses propres besoins et de décider de manière consciente et choisie du type de relation qui nous apporte le plus de bien-être, que ce soit par le biais de relations monogames ou non monogames.

Only Pleasure BlogKenzo Srivastrava

Nous vous faisons plonger dans notre quotidien d'explorateur du plaisir et de la sensualité.

Nous vous recommandons de lire les articles suivants :